Formation Comptabilité générale

Formation arrêté des comptes

L’arrêté des comptes est une problématique à laquelle tout entrepreneur est confronté lors des démarches administratives de création. L’arrêté des comptes représente de manière fidèle pour l’entreprise, une année complète d’exercice et permet à l’État de calculer ainsi l’impôt sur les bénéfices de la société. Quelle que soit la forme juridique de la société, l’arrêté des comptes est une obligation comptable réglementaire.

Objectifs de la formation arrêté des comptes : 
Réaliser l’arrêté des comptes d’une entreprise. Déterminer le résultat fiscal et calculer l’impôt sur les sociétés.

Programme de la formation arrêté des comptes : 
Rappel des règles comptables générales liées à l’arrêté des comptes

  • Les méthodes d’évaluation et de présentation des comptes
  • Les normes comptables

Les opérations de clôture

  • Les immobilisations incorporelles : critères d’activation, valorisation, amortissement, tests de dépréciation
  • Les immobilisations corporelles : évaluation, ventilation par composants, amortissement, dépréciation, régularisation des mouvements sur immobilisations
  • Les immobilisations financières : critères de comptabilisation, évaluation, dépréciation, régularisation des mouvements
  • Les stocks et les encours : inventaire physique, évaluation
  • Les créances : évaluation des créances en monnaies hors zone euro, dépréciation
  • Les comptes de régularisation
  • Les capitaux propres : mouvements sur le capital, affectation du résultat
  • Les provisions pour risques et charges : critères de comptabilisation, distinction avec les frais à payer
  • Les engagements hors bilan : les engagements donnés (crédit bail, cautions) et les engagements reçus (cautions)

Le résultat comptable et le résultat fiscal

  • L’intéressement et la participation des salariés
  • Les frais liés aux véhicules de tourisme
  • Les charges non déductibles
  • Les plus et moins-values
  • Les déficits reportables
  • Les crédits d’impôts
  • Le calcul de l’impôt sur les bénéfices
  • Exercice d’application : détermination du résultat fiscal et remplir le feuillet Cerfa 2058-A

Réf. : CN1383
Durée : 1 journée
Tarif : 890,00 

Formation bilan et compte de résultat

Le bilan et le compte de résultat sont deux des trois documents comptables fondamentaux (avec l’annexe) qui résultent de l’exercice comptable, c’est-à-dire une période de douze mois pouvant ou non coïncider avec l’année civile. Ils sont établis selon les normes édictées par le Plan comptable général. Le bilan est la photographie comptable de l’entreprise à la date choisie pour arrêter l’exercice comptable. Le compte de résultat retrace les différents flux de produits et de charges de l’année comptable écoulée. Ce document explique  comment s’est constitué le résultat annuel (bénéfice ou perte).

Objectifs de la formation bilan et compte de résultat : 
Savoir lire et interpréter un bilan et compte de résultat pour dialoguer efficacement avec les partenaires financiers.

Programme de la formation bilan et compte de résultat : 
Les fondamentaux de la gestion d’entreprise : bilan et compte de résultat

  • Gérer le résultat
  • Gérer le bilan

La formation du résultat et la rentabilité

  • La formation du résultat
    • Les 3 stades du résultat
    • Le compte de résultat, base de l’analyse de la rentabilité
    • Les éléments complémentaires du résultat: éléments financiers et exceptionnels
    • Le RCAI: Résultat courant avant impôt
    • L’imposition des bénéfices
  • Les indicateurs de gestion
    • Le Résultat « net »: résultat final de l’entreprise
    • Indicateurs de gestion: les 4 principaux résultats
    • La CAF: Capacité d’autofinancement

Le bilan : contenu et interprétation

  • Les équilibres financiers
    • La structure du bilan
    • Les ressources (Passif) : composition
    • Les emplois (Actif) : composition
    • Les causes principales du déséquilibre du bilan
    • Les équilibres à respecter :
    • le fonds de roulement,

    • le besoin de fonds de roulement, 

    • la trésorerie

    • Les conséquences des désésquilibres du bilan

    • Le retraitement du hors-bilan

    • L’analyse du bilan par les ratios

    • La méthode du « scoring »

  • Étude et analyse d’un bilan

Réf. : CN1402
Durée : 1 journée
Tarif : 890,00 

Formation business plan

Objectifs de la formation business plan :
Apprendre à construire un Business plan et à l’utiliser pour évaluer la solidité et la rentabilité d’un projet.

Programme de la formation business plan :
Les enjeux stratégiques du Business plan

  • Les finalités du Business plan : l’adoption d’un projet interne à l’entreprise, l’évaluation de l’entreprise, la levée de captaux…
  • Définition et contenu du Business plan
  • Utilisations du Business plan : concevoir et vendre le projet, assurer le suivi du projet

Le dossier économique du Business plan

  • Méthodes de prévisions d’activité à partir du marché, de l’entreprise et des exigences de rentabilité de l’entreprise
  • Calcul du besoin en fonds de roulement (BFR) prévisionnel
  • Les différents types d’investissement et leur niveau de risques
  • Calcul du coût initial : investissement matériel et immatériel
  • Flux de trésorerie d’investissement et d’activité : free cash-flow
  • Flux additionnels, flux après impôts, flux évalués en euros courants
  • Calcul de la valeur résiduelle
  • Projet à durée indéfinie : définir l’horizon de la prévision et la valeur (formule de Gordon Shapiro)
  • Rentabilité financière et économique du projet
  • Sélectionner un taux d’actualisation cohérent avec le niveau de risque du projet
  • Arbitrer entre risque et rentabilité, utiliser les fonctions sur tableur
  • Mener une analyse de sensibilité

Financer son projet

  • L’enchaînement incontournable de la prévision financière
  • Construire le tableau de flux prévisionnel
  • Déterminer le besoin de financement
  • Les ratios clés de la prévision financière : ratio de structure, ratio de trésorerie, ratio d’endettement, capacité de remboursement, rentabilité

 Rédiger le Business plan

  • Adopter une présentation convaincante : règles de fond et de forme
  • Identifier les objectifs des destinataires et répondre par avance à leurs questions
  • Mettre en annexe tout ce qui apporte du crédit au projet
  • Indiquer les incidences du projet sur les autres activités de l’entreprise

Réf. : CN1435
Durée : 2 jours
Tarif : 1350,00 

Formation clôture comptable

La clôture comptable d’un exercice consiste en l’établissement du bilan final. Il s’agit de rattacher l’ensemble des charges et des recettes concernant l’exercice pour représenter au plus près la réalité comptable et économique de l’entreprise. A chaque fin d’exercice et afin de pouvoir établir les documents de synthèse, il est indispensable d’effectuer un certains nombres d’opérations dites opérations de clôture comptable.

Objectifs de la formation clôture comptable : 
Savoir réaliser l’arrêté comptable et construire le dossier d’inventaire dans les délais réglementaires. Être en mesure de construire un dossier de clôture permettant d’optimiser et de fiabiliser les travaux de clôture d’une part et de mieux communiquer avec les interlocuteurs concernés d’autre part (services comptables, contrôleurs de gestion, commissaires aux comptes…)

Programme de la formation clôture comptable : 
Participer aux opérations de clôture comptable

  • Identifier les opérations liées à la clôture des comptes
  • Planifier les travaux de clôture
  • Collecter les informations

Traitement comptable et fiscal

  • Enregistrement des écritures comptable liées aux immobilisations
  • Traitement comptable des stocks
  • Les contrats à long terme
  • Les titres
  • Les créances
  • Les comptes de régularisation
  • Les provisions
  • Les capitaux propres
  • Les engagements hors bilan

Le dossier d’inventaire

  • Créer un dossier
  • Analyser les comptes
  • Contrôler les principaux comptes
  • Justifier les comptes

Réf. : CN1423
Durée : 2 jours
Tarif : 1350,00 

Formation comptabilité analytique

La comptabilité analytique se distingue de la comptabilité générale, dont elle emprunte les données et avec laquelle elle s‘articule, par le fait qu’elle est une comptabilité d’exploitation interne aux entreprises et ne revêt aucune obligation légale. Elle rapproche chaque produit de ses coûts, permet de localiser les zones de performance et de non-performance en se focalisant sur le calcul de la rentabilité par poste, par produit, par atelier, par centre de décision…  Sa maîtrise permet un meilleur pilotage des activités de l’entreprise.

Objectifs de la formation comptabilité analytique : 
Maîtriser les concepts essentiels de la comptabilité et les différentes utilisations de la comptabilité analytique. Maîtriser la méthode de calcul des coûts afin d’optimiser la rentabilité.

Programme de la formation comptabilité analytique : 
Les principes de base

  • Objectifs de l’analyse des coûts
  • La nécessité d’apprécier la rentabilité par produit, par activité, par service.
  • Le compte de résultat fonctionnel.

Les différents types de coûts

  • Les coûts partiels
    • La distinction charges fixes et charges variables
    • Le seuil de rentabilité
    • La méthode du direct costing
  • Les coûts complets
    • La distinction entre charges directes et charges indirectes
    • La méthode des centres d’analyse
    • L’imputation rationnelle des charges fixes
  • Les coûts standards
    • La détermination des standards
    • Analyse des écarts sur les charges directes et indirectes
  • Les coûts de revient
    • La distinction entre charges directes et charges indirectes
    • Les centres d’analyse
    • Les unités d’œuvre
    • Les taux de frais, les clés de ventilation

Calcul de la rentabilité

  • La méthode du coût marginal
  • Les décisions de gestion selon les coûts
  • La méthode de l’imputation rationnelle
  • Le contrôle budgétaire

Réf. : CN1422
Durée : 3 jours
Tarif : 1650,00 

Formation comptabilité des entreprises (niveau 1)

La comptabilité des entreprises est obligatoire dans toutes les entreprises commerciales et industrielles (article L123-12 et suivants du Code de Commerce). Véritable outil de gestion qui permet de suivre, de comprendre et donc d’analyser tous les éléments de la vie de l’entreprise, il est donc indispensable de tenir l’ensemble des documents comptables à jour.

Objectifs de la formation Comptabilité des entreprises : 

Cette formation comptabilité des entreprises de niveau 1 permet de comprendre les mécanismes comptables et financiers des entreprises, d’acquérir une méthode de lecture des documents comptables et de savoir analyser des données économiques et financières d’une entreprise.

Programme de la formation Comptabilité des entreprises : 

Rappel des bases du droit et technique comptable

  • Rôle de la comptabilité dans l’’entreprise
  • Normalisation comptable
  • Notion et règles de fonctionnement de comptes

Lecture juridique et financière des documents de fin d’’exercice (Bilan, compte de résultat et annexe) 

Analyse économique et financière des données fournies par les documents de synthèse d’’une entreprise

  • Méthodes et outils courants de l’analyse économique et financière
  • Analyse de la structure financière par l’étude du bilan
  • Analyse de l’activité économique par l’étude du compte de résultat

Cas pratiques d’’analyse économique et financière d’’une entreprise

  • Déchiffrer les informations fournies par le compte de résultat d’’une société
  • Analyser un bilan et diagnostiquer la situation financière de l’’entreprise.

Réf. : CN1487
Durée : 2 jours
Tarif : 1350,00 

Formation comptabilité des entreprises (niveau 2)

Les augmentations de capital sont des opérations fréquemment réalisées dans les sociétés. Et les modalités d’’augmentation de capital sont multiples et font partie de la comptabilité des entreprises comme la consolidation des comptes qui fournit une vision plus économique de l’’activité, du patrimoine et du résultat d’’un ensemble d’’entités et permet une valorisation de l’’entreprise. 

Objectifs de la formation Comptabilité des entreprises (niveau 2) : 

Comprendre les mécanismes comptables et financiers des entreprises. Acquérir une méthode de lecture des documents comptables. Savoir analyser des données économiques et financières d’une entreprise. 

Programme de la formation Comptabilité des entreprises (niveau 2) : 

Comprendre les mécanismes comptables et financiers de l’’augmentation de capital :

  • Augmentation de capital par apports externes
    • L’augmentation de capital par apport de numéraire
    • L’apport en nature
  • Augmentation de capital par incorporation de réserves
    • Finalités et modalités de l’opération
    • Incidences financières de l’augmentation de capital
    • Cession du droit d’attribution comme moyen de sauvegarde du droit des associés

Comprendre les mécanismes comptables et financiers de la consolidation des comptes :

  • Fondamentaux de la consolidation des comptes
  • Méthodes de consolidation
  • Choix de la méthode à appliquer

Comprendre les mécanismes comptables et financiers de l’’évaluation des entreprises :

  • Les différentes valeurs de l’’entreprise
  • Méthode d’’évaluation calculée
  • Méthodes empiriques d’’évaluation

Réf. : CN1488
Durée : 2 jours
Tarif : 1350,00 

Formation comptabilité des entreprises (niveau 3)

Externalisation, concentration, diversification, fusion, acquisition…… Des opérations fréquentes que les entreprises connaissent souvent. Mais dans ces périodes importantes de réorganisations, la principale difficulté demeure la mise en œoeuvre opérationnelle, notamment dans la connaissance de l’’environnement juridique et comptable des opérations de fusion et assimilées. 

Objectifs de la formation Comptabilité des entreprises (niveau 3) : 

Cette formation comptabilité des entreprises de niveau 3 permet de comprendre les mécanismes comptables et financiers des entreprises, d’acquérir une méthode de lecture des documents comptables et de savoir analyser des données économiques et financières d’une entreprise et notamment dans le cas d’une fusion. 

Programme de la formation Comptabilité des entreprises (niveau 3) : 

Fondamentaux sur la notion de fusions de sociétés

  • La notion de fusion
  • L’’évaluation des apports des différentes sociétés participant à la fusion
  • La détermination de la parité d’’échange des titres
  • Le calcul du rapport d’’échange des parts sociales

Étude générale de la fusion par absorption

  • L’’intérêt d’’un tel rapprochement sur le plan financier et sur le plan fiscal
  • Les différentes modalités de fusion : fusion absorption, fusion-création, fusion acquisition…
  • Les notions de boni de fusion et de mali de fusion

Étude de cas pratiques de fusion

  • La fusion entre sociétés liées ou entre sociétés indépendantes
  • La fusion à l’’endroit et la fusion à l’’envers

Réf. : CN1489
Durée : 1 journée
Tarif : 850,00 

Formation comptabilité générale

La comptabilité générale a pour vocation d’inventorier l’ensemble des flux financiers générés par une entreprise. Ces flux peuvent découler de rentrées ou de dépenses économiques, commerciales ou encore matérielles. La comptabilité offre une vision concrète de l’évolution de la valeur d’une entreprise en produisant à chaque fin d’exercice, le bilan et le compte de résultat. La tenue d’une comptabilité générale est une obligation légale pour les sociétés industrielles et commerciales. Contrairement à la comptabilité analytique qui est utilisée à des fins internes, la comptabilité générale a pour vocation essentielle d’informer les parties externes à l’entreprise.

Objectifs de la formation comptabilité générale : 
Maîtriser la réglementation comptable. Comptabiliser et valider les opérations comptables courantes et les opérations de trésorerie. Établir le bilan et les compte de résultat.

Programme de la formation comptabilité générale : 
La réglementation comptable

  • Le plan comptable
  • La classification des comptes
  • La codification du plan comptable
  • Les principes comptables : le principe de la partie double, la notion de débit et de crédit
  • Les opérations à comptabiliser
  • Les normes internationales IAS/IFRS

Les obligations comptables des entreprises

  • Les livres obligatoires, les pièces justificatives et les documents comptables à conserver
  • L’établissement des comptes annuels

Les écritures comptables courantes

  • Les opérations courantes : achats, ventes, charges diverses (charges externes, impôts et taxes…)
  • Le traitement de la TVA : les grandes règles, la TVA collectée, la TVA déductible, la TVA à payer
  • Le traitement des immobilisations corporelles, incorporelles et financières
  • Le traitement des charges de personnel : les salaires, les charges sociales, les frais professionnels
  • Le traitement des stocks : comptage, évaluation et comptabilisation

Les opérations de trésorerie

  • Les opérations de rapprochement bancaire
  • Le solde de caisse
  • Les emprunts contractés
  • Exercice pratique : procéder à des rapprochements bancaires

Les états financiers

  • Comprendre le fonctionnement d’un bilan : actif (immobilisations, actif circulant, comptes de trésorerie) et passif (capitaux propres, dettes)
  • Déterminer un résultat comptable (Charges et produits)
  • L’annexe au bilan
  • Exercice pratique : présenter le bilan d’une entreprise en faisant ressortir la situation nette

Réf. : CN1419
Durée : 3 jours
Tarif : 1600,00 

Formation comptabilité pour non comptables

Savoir lire une synthèses des informations comptables d’une entreprise, un bilan ou un compte de résultat s’avère le plus souvent difficile pour les non comptables. Aussi, est-il indispensable de disposer de clés de lecture des états financiers afin de trouver rapidement les informations nécessaires à la prise de décisions.

Objectifs de la formation comptabilité pour non comptables :
Cette formation comptabilité pour non comptables permet d’être capable d’effectuer les opérations de comptabilité dans une entreprise ne requérant pas de comptabilité complexe. Connaître les principes de base de la comptabilité générale et approcher les outils nécessaires à la maîtrise des coûts.

Programme de la formation comptabilité pour non comptables :
Les concepts de la Comptabilité Générale

  • Notions de compte, de partie double, de débit / crédit
  • La structure du plan comptable général : les principaux types de comptes, leur nature et leur utilisation.
  • Notion d’exercice comptable
  • Principes des méthodes comptables, d’indépendance des exercices, de continuité, de coûts historiques, et de sincérité
Les états comptables
  • Le compte de résultat
  • Le bilan
  • L’annexe
L’organisation comptable et la tenue de la Comptabilité
  • Les pièces et documents comptables
  • La saisie comptable des opérations courantes et l’enregistrement des pièces
  • Les outils de la chaîne comptable : les journaux, le grand livre, la balance
  • La clôture comptable – l’arrêté des comptes
  • L’établissement de la liasse fiscale
Notions comptables d’achat et de vente
  • La TVA et sa comptabilisation
  • Introduction à la comptabilité Tiers
Les principaux ratios de gestion

  • Ratios d’activité
  • Ratios de rentabilité
  • Ratios de solvabilité
  • Ratios de liquidités

Réf. : CN1445
Durée : 2 jours
Tarif : 1350,00 

Formation comptabilité tiers clients et fournisseurs

La comptabilité tiers clients et fournisseurs est la composante de la comptabilité qui traite de l’enregistrement et du suivi comptable des opérations d’achat et de vente avec les partenaires commerciaux de l’entreprise. La comptabilité tiers clients et fournisseurs permet de gérer l’ensemble des flux financiers avec les tiers. 


La place des comptes de tiers dans la chaîne comptable

  • Le contrôle des factures
  • La comptabilisation de la TVA
  • TVA déductible
  • TVA récupérable sur débits, sur encaissements
  • La clôture des exercices
La comptabilité clients
  • Les contraintes juridiques en comptabilité tiers clients
  • La facturation clients
  • L’enregistrement des opérations de vente
  • Les opérations de comptabilité clients sur la TVA
  • Les opérations de comptabilité tiers clients pour la fin d’exercice
  • Utiliser la comptabilité tiers pour les relances clients
La comptabilité fournisseurs
  • Les contraintes juridiques en comptabilité tiers fournisseurs
  • Le contrat fournisseurs
  • La comptabilisation des règlements aux fournisseurs
  • La régularisation des variations de stocks dans la comptabilité fournisseurs
  • La régularisation des charges dans la comptabilité fournisseurs

L’enregistrement de la TVA dans la comptabilité fournisseurs

 

Réf. : CN1420
Durée : 3 jours
Tarif : 1550,00 

Formation finance pour non-financiers

Nous ne sommes pas tous des spécialistes de la finance et pourtant, la finance est présente dans notre quotidien, nos activités professionnelles… Il est important d’en maîtriser les fondamentaux pour permettre à des non-financiers de comprendre les bases de la comptabilité et de savoir lire les états financiers, identifier les leviers de la performance d’une entreprise, faire un rapide diagnostic, dialoguer avec les spécialistes et prendre de bonnes décisions…

Objectifs de la formation Finance pour non-financiers :
Cette formation finance pour non-financiers permet de se familiariser avec les mécanismes comptables et financiers essentiels d’une entreprise et de savoir lire et interpréter les comptes d’une société.

Programme de la formation Finance pour non-financiers :
Le fonctionnement économique d’une entreprise et sa gestion financière

Lecture financière d’un bilan et d’un compte de résultat :

  • Immobilisations, stocks, créances clients, trésorerie
  • Capitaux propres, emprunts, dettes fournisseurs
  • Charges
  • Signification de l’amortissement et des provisions

La mesure périodique de la rentabilité de l’entreprise

Le suivi des cash-flows (flux de trésorerie)

L’analyse d’une opération d’investissement

  • Le budget prévisionnel (business plan)
  • Les plans de financement : le suivi de l’équilibre de la trésorerie dans le temps
  • La mesure pluriannuelle de la rentabilité d’une opération

Les principes et la pratique de l’évaluation d’entreprise

  • Les objectifs et la méthodologie d’une évaluation d’entreprise

Réf. : CN1490
Durée : 1 journée
Tarif : 850,00 

Formation IS et BIC

Deux régimes d’imposition du bénéfice s’appliquent de plein droit si le chiffre d’affaires de l’entreprise atteint un certain seuil ou sur option dans le cas contraire : le réel simplifié et le réel normal. Dans ces régimes, les entreprises sont imposées sur la base de leurs bénéfices réellement réalisés (par opposition aux règles applicables dans le régime de la micro-entreprise) et doivent à cet effet respecter un certain nombre d’obligations comptables et déclaratives. Les régimes du réel s’appliquent aux bénéfices réalisés par l’entreprise et à la TVA. Ces régimes impliquent l’obligation de tenir une comptabilité complète et régulière afin d’être en mesure de justifier de l’exactitude du résultat indiqué sur la déclaration.

Objectifs de la formation IS et BIC :
Connaître les principes et les mécanismes essentiels de l’Impôt sur les Sociétés IS et BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux).

Programme de la formation IS et BIC :
Le résultat fiscal

  • Comment le déterminer ?
    • les Charges (amortissements, provisions et frais généraux)
    • les produits (stocks, produits financiers et exceptionnels)
    • le régime des déficit (report en avant et en arrière)
  • Comment l’élaborer ?
    • principe de l’annualité de l’impôt
    • principe d’indépendance des excercices
    • principe d’autonomie relative au droit fiscal
    • territorialité de l’IS

Les régimes d’imposition selon le structure juridique

Les différences majeures entre IS et BIC

La liquidation de l’IS

Réf. : CN1443
Durée : 3 jours
Tarif : 1650,00 

Formation recouvrement amiable des créances

Objectifs de la formation recouvrement amiable des créances :
Être capable de mesurer le risque client, de maîtriser les principes de la communication, de maîtriser les règles de l’entretien téléphonique, de négocier au téléphone, d’identifier les décideurs, de détecter les raisons des défaillances de paiement, d’optimiser son organisation pour mener ses actions à bien, les suivre, développer sa performance d’encaissements tout en sauvegardant la relation commerciale.

Programme de la formation recouvrement amiable des créances :
Le profil du débiteur défaillant

  • Âge, classe sociologique, situation professionnelle, composition familiale, profession du conjoint, surface patrimoniale, régime matrimonial, revenus nets disponibles (règle des 30%)

Les causes de défaillances ou de non paiement

  • Analyse spécifique de chaque motif d’impayé

Les fondamentaux du recouvrement amiable

  • Rapidité
  • Rythme
  • Progressivité
  • Crédibilité

Les règles de l’entretien téléphonique et de la communication

  • Principes de base de la communication : évidence et dominance
  • Les paramètres de la voix : débit mots, articulation, couleur, rythme, son
  • Le vocabulaire et les termes appropriés, utiliser le temps présent
  • Le fil conducteur ou l’architecture d’un appel téléphonique sortant
  • Une méthodologie en 9 étapes

L’appel téléphonique

  • Les différents styles d’appels (client important,créance élévée, ancienneté, chronologie…)
  • Les différentes situations ou exceptions d’appels (absence, répondeur, téléphone portable…)
  • Garder la maîtrise face à des objections et aux réclamations
  • La négociation devant le bon interlocuteur

Négocier et obtenir l’engagement du débiteur dans des situations simples

  • découvrir les causes réelles du retard ou du non-paiement ;
  • écouter activement pour faire s’exprimer ;
  • reformuler ;
  • développer l’empathie ;
  • argumenter ;
  • traiter les objections ;
  • confirmer les points d’accord ;
  • faire s’engager l’interlocuteur et « verrouiller » le bouclage de l’appel;
  • prendre date et conclure.

Négocier et obtenir l’engagement du débiteur dans des situations difficiles

  • se préparer à l’imprévu ;
  • déjouer les tentatives de manipulation ;
  • savoir menacer d’un recouvrement contentieux et dire ce qu’on va faire;
  • garder la maîtrise de l’entretien ;
  • écouter et décrypter les non-dits ;
  • manifester une attitude et un ton fermes ;
  • recentrer avec diplomatie.

L’organisation interne et personnelle

  • Mise en place et utilisation d’outils, en particulier d’une fiche de suivi de dossier (main courante) représentant une check-list des documents et points essentiels pour un suivi efficace de chaque dossier
  • La rigueur du suivi : pourquoi
  • Le dossier et le compte rendu
  • L’échéancier
  • L’agenda

Le Code de déontologie ou code de bonnes conduites dans le recouvrement amiable des créances bancaires

  • Progressivité dans la démarche de recouvrement, respect de la confidentialité et de la vie privée, transparence des relations avec le client débiteur

Réf. : CN1438
Durée : 2 jours
Tarif : 1450,00 

Formation recouvrement de créances en Europe

Objectifs de la formation recouvrement de créances en Europe : 
Connaître les règles et les droits applicables en recouvrement de créances en Europe : Belgique, Luxembourg, Angleterre, Irlande, Italie, Espagne et Allemagne.

Programme de la formation recouvrement de créances en Europe : 
Clauses préventives, l’injonction de payer européenne, etc.

  • La constitution de preuves
  • La signification

Droit applicable

  • Conventions bilatérales, règles du commerce international
  • Droit positif et Droit interne : quelles preuves ?
  • Conflits de lois
  • Application d’un jugement rendu par une juridiction étrangère

Les compétences judiciaires par pays

  • Tribunaux spécialisés
  • Compétences territoriales
  • Attribution de juridiction contractuelle
  • Seuils / Procédure

La saisine

  • Conciliation, arbitrage
  • Délais de citation par pays
  • Représentation éventuellement obligatoire

Le délai des procédures

  • Droit matériel civil et commercial
  • Droit procédural (parties étrangères)
  • Prescription extinctive
  • Prescription acquisitive
  • Sanctions

Les notifications

  • Signification d’instances, actes et jugements
  • Preuves de carences ou de significations
  • Frais

Les mesures provisoires et conservatoires

  • Référés et requêtes d’urgence
  • L’équivalent de la clause de réserve de propriété en Droit communautaire
  • Effets, validité, conditions

L’exécution

  • Délivrance et effet du titre exécutoire
  • L’opposition (du créancier, du débiteur)
  • Les frais
  • L’insolvabilité, la faillite, l’extension de responsabilité

L’appel et autres recours légaux

  • Sursis exécution ?
  • Rejet

Le recours aux tiers/Le recours des tiers

  • Cautions et garants
  • Assureurs crédits

Réf. : CN1601
Durée : 1 journée
Tarif : 890,00 

Formation règles comptables des stocks

Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation sur les actifs, des modifications significatives ont été apportées aux règles d’évaluation et règles comptables des stocks. Toute entreprise se doit d’avoir intégré et de parfaitement maîtriser ces règles pour comptabiliser stocks et dépréciations éventuelles à leur juste valeur.

Objectifs de la formation règles comptables des stocks : 
Être en mesure d’enregistrer toutes les opérations comptables relatives aux stocks.

Programme de la formation règles comptables des stocks : 
Définir les critères de définition et de comptabilisation des stocks

  • Faire le point sur les anciennes règles
  • Maîtriser les nouvelles règles et leur cadre conceptuel
  • Cerner la notion d’actif
  • Distinguer immobilisations et stocks

Maîtriser le coût des stocks

  • Déterminer le coût d’entrée d’un stock dans le patrimoine
    • Les éléments identifiables
    • Les éléments interchangeables
    • Les stocks acquis : déterminer le coût d’acquisition
    • Les stocks produits par l’entreprise : déterminer le coût de production
    • L’affectation des coûts d’emprunt
  • Évaluer le coût des stocks à la clôture de l’exercice
    • Déterminer la valeur actuelle
  • Exercice d’application : évaluation d’un stock en fin d’exercice
  • Calculer les dépréciations à constater
    • Détecter les indices internes et externes de dépréciation
    • Effectuer le test de perte de valeur
  • Exercice d’application : calculs de tests de dépréciations

Maîtriser la comptabilisation des stocks

  • Comptabiliser l’entrée du stock dans le patrimoine
  • Cerner les opérations à comptabiliser à l’inventaire : les variations de stocks
  • Comptabiliser les dépréciations
  • Définir les informations à faire figurer dans l’annexe

Faire le point sur l’apport du contrôle de gestion à l’évaluation des stocks

  • Évaluer les stocks acquis
  • Calculer le coût à enregistrer pour les en-cours et les stocks de produits finis
  • Mesurer l’intérêt de la méthode des coûts complets
  • Cerner les méthodes de gestion des stocks

Réf. : CN1382
Durée : 2 jours
Tarif : 1350,00 

Nous contacter

Nouvelles formations

Dernières actualités

Services de cybersécurité

Nous suivre